Genre : Antoinette Sassou N’Guesso prend officiellement fonction à la tête de l’OPDA.

Snow
Snow

Genre : Antoinette Sassou N’Guesso prend officiellement fonction à la tête de l’OPDA.

La passation de pouvoir entre la présidente sortante, Adjovi Sika Kaboré, première dame du Burkina Faso, et sa sœur du Congo a eu lieu le 25 septembre, à New York, en présence d’Auxillia Mnangagwa, vice présidente autres représentantes de l’organisation.

L’ancienne présidente vient d’achever un mandat qui avait été confié à l’Ethiopie, puisqu’à l’époque, elle avait été élue au poste de vice-présidente, conformément au statut et règlement intérieur de cette l’OPDAD.

« Le bout de mandat que j’ai conduit a été assez dynamique puisqu’il fallait conduire, dans un contexte particulier les changements opérés au niveau de notre organisation pour passer de l’OPDAS à l’OPDAD. Cependant, c’est grâce au soutien infaillible de Mme Antoinette Sassou N’Guesso, à celui de l’ensemble de mes sœurs premières, ainsi qu’au soutien des équipes qui m’ont accompagné, que je procède en ce moment a cette passation », a déclaré Adjovi Sika Kaboré.

En outre, elle a réitéré sa profonde gratitude pour la confiance que sa sœur du Congo a continuée à placer en elle. Les moments de transition  étant souvent marqués de velléités, elle a appelé à la vigilance.

« Pour une Afrique forte et unie, il faut continue de travailler à rassembler les premières dames d’Afrique afin qu’a travers notre organisation, nous accompagnons l’Union Africaine. Je vous souhaite une santé de fer, et vous exhorte au courage, à la force et à la sagesse pour continuer cette œuvre continentale de l’OPDAD en vue d’une Afrique qui brille, d’une Afrique que nous voulons, l’Afrique de notre agenda 2063 », a indiqué Adjovi Sika Kaboré.

Prenant la parole à son tour, la nouvelle présidente de l’OPDAD, Antoinette Sassou N’Guesso a apprécié le travail de son prédécesseur. Pour elle, sa sœur du Burkina Faso a été à la hauteur, et elle s’efforcera aussi de travailler pour la bonne marche de cette organisation panafricaine.

Avant la signature matérialisant la passation de pouvoir et l’entrée officielle en fonction de la nouvelle présidente, un rapport des activités réalisées durant le mandat de son prédécesseur lui a été présenté pour appréciation.

L’épouse du chef de l’Etat Congolais, Antoinette Sassou N’Guesso qui dirigera l'OPDAD pendant deux ans, avait été élue en juillet dernier à Niamey, au Niger.

Yvette Reine Nzaba

 

www.000webhost.com